Dans la gestion documentaire, le premier élément auquel l’archiviste pourrait penser lorsqu’on parle de conditionnement, c’est  »la boîte d’archives ». En effet, la boîte d’archives est très pratique pour le rangement, classement de documents. Elle facilite la recherche des documents archivés grâce à l’indexation sur une ou deux faces. Avec tous ses avantages, la composition des boîtes d’archives varie. Elles peut être en bois, carton, pastique, métal; et même leurs modèles sont diversifiés.

  • La boîte d’archives avec élastique
  • La boîte d’archives à pression
  • La boîte d’archivage automatique 
  • La boîte d’archivage à soufflet(s) 
  • La boîte d’archivage anti-feu 
  • La boîte d’archivage à tiroirs

Lire la norme sur les boîtes d’archives

Au regard de cette grande diversité, il est clair, qu’il serait difficile de trouver tous les modèles de boîtes dans un service d’archivage. Toutefois, la remarque est pertinente. Dans, la plus majorité dans les services en Côte d’Ivoire, les boîtes d’archives qui sont plus présentes dans les services et administrations sont des boîtes en carton ondulé Dos 10cm. Encore rares sont les organisations où l’on peut voir des boites Dimab.

Il serait bien intéressant de comprendre ce qui fonde le choix des archivistes en ce qui concerne les boîtes d’archives. Serait-ce une question de préférence, de budget, ou vraiment de la nature des fonds d’archives???

Participez à notre sondage en cliquant sur le suivant Sondage Utilisation des boîtes d’archives !